"On ne peut pas être Picasso tous les jours"...

mercredi 10 novembre 2010

Potes, ô potes...

Le réconfort du temps qui passe c'est quand même de retrouver un vieux pote, non?


3 commentaires:

le bourdon masqué a dit…

Où j'irai, mes potes iront.

nico a dit…

Allo, Wim ?

Artemisia a dit…

En grande forme les garçons !!!